SATIE ou l’originalité en musique

gaiajbl Par Le 06/11/2018 0

Dans Conférences

Présentation de la Conférence du 1er octobre 2018

SATIE ou l’originalité en musique

On le dit important : seules quelques unes de ses œuvres sont jouées. On le dit humoriste : certains disent que son humour permet de cacher sa pensée.

On dit sa formation musicale incomplète, alors comment expliquer qu’il ait pu être une figure de proue pour l’avant-garde au début du XXème siècle ? Deux groupes de musiciens : le « Groupe des six » et « l’École d’Arcueil » se recommandent en effet de son autorité. Bref, Satie est une figure troublante de l’Histoire de la Musique. Était-il farceur ou génie ? Était-il un magicien inspiré entre les mains duquel la musique a subi des transformations surprenantes ?

Reconnu comme novateur, il fut associé au Cubisme avec « Parade », au Dadaïsme avec « Mercure », au Surréalisme avec « Relâche », œuvres que peu de gens connaissent.

Sa musique de piano qui contient l’essence de son génie, élimine les ornements et les traits de virtuosité. C’est qu’il montra la voie d’une musique concise et dépouillée, enseignant la plus grande audace à son époque : être simple. Sa musique, qui utilise des titres inhabituels, est toujours poétique et très agréable à entendre.

 

Engagé dans la vie sociale, il collecta des fonds et organisa des goûters pour les enfants déshérités. Il écrivit pour le journal « l’Humanité » mais estimait que ses camarades bolchéviques « ne valaient pas mieux que les Bourgeois !

 

Sa personnalité étonne ; sa musique fascine. Denise Claisse se propose, lors de la Conférence de l’UTD du 1er octobre à 15h de lever le voile sur cet homme énigmatique et mystérieux en faisant découvrir ses œuvres les plus significatives de son esthétique.

Ajouter un commentaire