2éme conférence UTD 2017-2018 Voyage au pays des Quariates

Marie-Chantal Martinez Par Le 04/12/2017 0

            VOYAGE AU PAYS DES « QUARIATES »

         les Ancêtres des habitants du Queyras

Leurs noms pourraient signifier « Ceux du chaudron », des montagnards difficilement attaquables à cause des hautes crêtes cernant une petite région naturelle occupée par une peuplade de celto-ligures et située au sud du Briançonnais sur l'ensemble de la vallée du Guil, du mont Viso jusqu'à l'actuelle ville de Guillestre.

Chateau queyras1

Château Queyras [By Olivier Cochard-Labbé - CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons]
 

Leurs noms pourraient signifier « Ceux du chaudron », des montagnards difficilement attaquables à cause des hautes crêtes cernant une petite région naturelle occupée par une peuplade de celto-ligures et située au sud du Briançonnais sur l'ensemble de la vallée du Guil, du mont Viso jusqu'à l'actuelle ville de Guillestre.

C'est une vallée encaissée dont tous les villages sont à plus de 1000m.Le rocher sur lequel est construit Fort Queyras (verrou glaciaire) a pu donner son nom au pays et aux habitants.

La formation géologique est complexe et l'axe de pénétration d'alors se fait le long de la rive droite de la Durance et selon le tracé de la voie Domitienne.

Les premiers vestiges de présence humaine remonte à 9000 av J.C.

Des traces d'exploitation intensive du cuivre remontant à la fin du Chalcolitique sont visibles dans une  ancienne mine à St Véran.

Vers 500 av J.C à l'âge du fer, il y a peuplement et occupations avec les Quariates 

La forêt emblématique du Queyras associe le pin cembro et le mélèze. Tout un écho-système est associé à cette forêt.

Historiquement en 218 av J.C, Hannibal passe dans la haute vallée du Pô en traversant probablement le Queyras. A l'époque romaine, dans l'actuel hameau des Escoyères avec l'installation d'un vicus  (petite agglomération)  et d'une garnison, cela permettait de surveiller toutes les routes du Queyras.

En 1343 les Queyrasssins, avec leur république des « escartons »,  gèrent très activement leurs communes  et font alors du Queyras une région prospère.

Les grands axes de pénétration dans le Queyras se font par la Roche de Rame et les Escoyères et par les cols du fond de la vallée sur le  territoire  d'Abriès  Ristolas  où règne une intense activité commerciale ainsi qu'une forte  population .

Et ce n'est qu'en 1755 qu'une route sera ouverte dans la combe au-dessus de Guillestre prélude à une modification en profondeur de la structure économique du Queyras.

 

Par L.COMPS d'après résumé de l’archéologue  Mr MARIGNAN

Ajouter un commentaire