11 ème conférence UTD 2017-2018 La Vaudoisie une hérésie différente des autres?

        La Vaudoisie, une hérésie différente des autres ?

L’année 2017 en son mois d’Octobre, marque le cinq-centième anniversaire de la Réforme protestante.

En effet c’est dans ce mois que, Martin Luther un moine affichait  le 31 octobre 1517, sur la porte de l’église du château de Wittenberg en Saxe les 95 thèses dans lesquelles il dénonçait les scandales de l’Eglise de son temps en  attaquant violemment les usages de l’Eglise romaine, et en  lui reprochant entre autres choses la confusion entre les affaires séculières du Saint-Siège et son rôle spirituel.

Luther memorial
L’Europe alors en pleine ébullition allait connaître une période troublée tant sur le plan politique que sur le plan religieux.  

Luther avait plongé l’Europe dans des troubles. Bien sûr, il n’avait peut-être pas encore conscience qu’il se trouvait être l’un des porteurs d’un courant de dissidence.

  • Catharisme (Patarins) des XIe-XIVe siècles;
  • la Vaudoisie du XIIe siècle;
  • le Hussisme de Bohème au XVe; 

Tout cela allait aboutir, à travers la Réforme, à une remise en question totale bouleversant les croyances et de ce fait la structure religieuse de l’Europe puis bientôt du monde occidental.

C’est dans ce contexte que se présentèrent  Les Vaudois du Luberon. Un mouvement mystico-religieux considéré comme « hérétique »  par l’Eglise Romaine. Il parvint cependant à maintenir ses spécificités au travers des tempêtes et des affres des guerres de religion et par la suite, bien au-delà.

Par A .Liautaud enseignant à la retraite

Note du rédacteur ( L.Comps) : Dans Wikipedia il est facile de trouver  la genèse  et l’histoire agitée et aussi dramatique des Vaudois du Luberon